Horizon Nautique

La mer, les bateaux et le nautisme

1MA2-Seychelles - 728x90.gif
                Voyages Auchan: des locations à partir 90 € !                    Voyages Auchan: des séjours à partir de 149€
Jean-François Fountain - Président de la Fédération des industries nautiques

Jean-François Fountain - Président de la Fédération des industries nautiques

Le secteur du nautisme est dévastateur cette année 2012.

Tour à tour, les chantiers navals déposent le bilan ou quand ils en ont la chance, sont rachetés par des sociétés ayant d’avantage de capital et de réseaux pour supporter la crise.

Prenons l’exemple du chantier Français Rhéa Marine basé à La Rochelle et fondé par Bertrand Danglade qui se voit vendu au groupe DLJ diversifié à la fois dans diverses activités telles que l’immobilier, l’industrie et la distribution.

Focus sur le groupe DLJ

Rhéa Trawler 47 racheté par DLJ

Rhéa Trawler 47

Rappelons que le groupe DLJ a débuté ses activités dans le nautisme en rachetant le chantier Arcoa, il y a quelques mois.

DLJ a prévu de regrouper Rhéa Marine, Rhéa Trawler et Arcoa dans une division nautique avec à sa tête Bertrand Danglade aux côtés de Max Tessier le directeur général du groupe DLJ.

La direction DLJ envisage déjà de reprendre le groupe ACM, une nouvelle marque de bateaux de croisière. Le lancement d’une unité de 16 mètres devrait relancer la marque.

Les problèmes rencontrés chez Zodiac Marine et Rhéa Marine illustrent bien l’effet de crise sur ce secteur.

Focus sur le groupe Zodiac Marine

Zodiac Marine

Zodiac Marine

Les constructeurs Français de bateaux de plaisance ne sont pas épargnés, à commencer par Zodiac Marine qui jusqu’ici était rattaché au groupe Carlyle mais qui désormais se voit racheté par le groupe OpenGate Capital.

Rappel des chiffres de la F.I.N

Selon la Fédération des Industries Nautiques (FIN), le marché mondial de la plaisance  connaît un véritable déclin de 20% sur l’année 2011-2012 alors qu’il était en hausse de 7% en 2009-2010 et en hausse de 10% en 2010-2011.

Septembre 2012 annonce encore une chute des ventes de bateaux, tant au niveau des bateaux à moteurs que des voiliers, ce qui devrait donner à fin 2012, une situation  proche de celle connue lors de la dernière crise fin 2008 et qui a obligé les sociétés a licencier (c’était le cas de DUFOUR Yachts), déposer le bilan ou encore trouver des investisseurs pour reprendre leurs activités.

Salon nautique - Voiliers Bénéteau Sense

Voiliers Bénéteau Sense

Bénéteau qui a su résister d’avantage que les plus petits chantiers navals reste malgré tout malmené par cette situation.

A l’heure actuelle, le catamaran semble être l’unité qui se vend le mieux par rapport aux semi-rigides, coques rapides, vedettes habitables ou encore voiliers.

Actuellement, le marché du nautisme survit grâce aux exportations de bateaux vers l’Asie pacifique, le Brésil ou encore le Canada qui semblent plus à l’aise face à la crise. Tandis que les services dédiés au nautisme en France (location, maintenance, gardiennage, etc…) maintiennent leurs chiffres d’affaires.

Et l’après-crise du nautisme ?

Si le reste de l’année 2012 s’annonce catastrophique pour les ventes de bateaux, l’année 2013 ne sera pas meilleure car les acteurs du nautisme devront mettre bouchée double et travailler d’avantage sur l’innovation, sans profiter des potentiels bénéfices qui auraient pu se faire cette année…coup dur pour la France !

Bilan des fermetures et des ventes à suivre…

Crédit photo: Le Télégramme

Vous aimerez aussi :

Partagez cet article

Un commentaire

Autres liens vers cet article

  1. Zodiac Pro Open 650 en partenariat avec le Vendée Globe 2012-2013 « Actualité Et Évènements « Horizon Nautique — 18/09/2012 @ 14 h 20 min

Laisser un commentaire

*

Pecheur.com-250x250

En images